Pages

mercredi 10 février 2016

London calling !





Benjamin Clementine sings "London London London is calling you
What are you waiting for, what you searching for?"


London calls Selah Sue, who will be next month in the english capitale.
Benjamin Clementine shared the lineup with Selah Sue at belgian festival Les Ardentes on July 13th, 2014.

 
 

Will London call you and me also ?

dimanche 7 février 2016

Bye bye Eddy !




Eddy Wally was a flemish crooner. He died yesterday at the age of 83.



In this video recorded at Q-music studios, he sings one of his biggest hits "Chérie".



In this video of 2010, you can notice both major flemish singers together in love.

jeudi 21 janvier 2016

From Paris to Brussel...


Concert Très Très Privé, La Cigale, Paris - mercredi 20 janvier
© Stéphane Hervé

De MIA's - jeudi 21 janvier 



D6bels Music Awards - vendredi 22 janvier

jeudi 31 décembre 2015

My Selah moments 2015 top 5 !



J'aimerais finir 2015 avec un vrai post, écrit de mes petits doigts ici, alors je vais essayer de faire le top 5 de mes meilleurs Selah moments de 2015... qui n'est pas encore terminée au moment où j'écris !


Je me concentre sur des moments de concert et de rencontre, alors forcément un sixième moment un peu à part s'impose d'abord.
C'est le jour où j'ai reçu le deuxième album par la Poste. C'était un jour de mars, et c'était comme une renaissance pour la musique de Selah Sue. Une nouvelle vie, des nouvelles notes, une deuxième partie, same player, second ball, shoot again. Et les mêmes joueurs sur scène avec d'autres en plus et d'autres en moins (bye bye Piet and Joris).

La scène justement.

5. Ce jour qui suivit mon premier concert hors de France/Belgique à savoir celui de Cologne, le 18 mars, jour de mon anniversaire.
Ce jour où j'ai rencontré à nouveau Jodie Coste qui viendra par la suite faire quelques chansons à domicile.
Ce jour où j'ai porté une perruque orange, tout le long du concert.
Ce jour où j'ai réclamé un cadeau d'anniversaire et où j'ai eu le micro pendant quelques secondes.
Ce jour où on m'a mis en infiltration pour la soirée de la mangue alcoolisée.
Ce jour ou plutôt cette soirée, que j'aimerais revivre, encore. Même si j'ai chopé froid juste après, faute à une toute petite veste.
Ce soir où non, je n'étais pas seul.



4. Quand avec ma soeur on arrive en avance devant l'Olympia ce 30 mars, ce n'est pas pour rien. Un post de Because nous aide à se rendre rapidement devant l'Opéra pour assister au tournage de Fear Nothing, pour la première fois avec un quatuor. On n'entend que dalle parce qu'il y a du vent, mais l'essentiel est devant nos yeux, on est devant Selah et l'équipe de tournage et je peux lui causer un peu même, et j'arrive même à lui dégoter des places pour le concert RTL2 du lendemain. C'est Noël avant l'heure, et surtout avant l'Olympia qui sera magique.



3. Rha le roadtrip to Polska. Fin mai intense. Le pays d'origine de mes grands-parents. Avec un nom pareil, je me devais d'y aller un jour, une première fois. Cette première fois est programmée de sorte que je puisse aller voir Selah Sue à Poznan et à Wroclaw, évidemment, sinon ça ne sert pas à grand chose. Et si je vous disais que c'est intense aussi parce que j'ai rencontré pour la première fois cette fille que je connaissais avant même qu'elle ne crée sa page fanclub sur Selah Sue? Que c'était aussi intense et émouvant juste avant le premier des deux concerts parce que Sanne pouvait voir deux de ses plus grands fans (oui j'ose) réunis devant elle?

 


2. Parce qu'un concert n'aura jamais autant source de stress pour moi. Parce qu'un concert ne devra plus jamais autant être source de stress pour moi. Parce le concert c'est la (Selah) vie. Parce que Forest est une salle magnifique et que tous les gens qui y étaient ce 5 décembre étaient beaux. Parce que je suis passé par toutes les émotions ce jour-là, de la peur aux larmes, des émotions négatives aux plus positives, cette force et ces sourires que j'étais venu chercher, comme tous les soirs où je me retrouve devant eux tous, avec eux tous, enfin plutôt avec elles toutes (puisque les fans de Selah sont toutes des filles).



1. 21 décembre 2015, Boom (België). Nous avions décidé de donner ce fameux projet secret à Sanne. Il pleuvait, il ventait même. Mais on y était, on y était pour elle. Faut dire que son post du 7 décembre nous a bien aidé à réaliser cette petite chose qui, j'espère, a pu ou pourra la réconforter. Ce n'était pas une finalité, mais dans la continuité du support d'un artiste qui est aussi un être humain, une façon de lui dire que moi aussi parmi tous, que j'étais là, je suis là et serai encore là longtemps...