Pages

jeudi 11 mai 2017

After-baby new sound !





First 2017 new song ! Can I be happy ? ☺️☺️☺️

samedi 31 décembre 2016

My 5 big moments with Selah Sue in 2016 💞

Pas vraiment dans l'ordre de préférence, quoique, mais au moins dans l'ordre chronologique.
Voici 5 photos choisies de mes 5 gros moments avec Selah en 2016.

Petites explications à venir... en 2017 😉

Et une bonne fin de 2016 😺


5. 22.03.2016

4. 07.07.2016

3. 22.10.2016

2. Semaine 47

1. 09.12.2016

mercredi 16 novembre 2016

Got Company




Inside the digipak of Company from Slime (2015)

Contains At Sea again, featuring Selah Sue (track 8 on 10)
A curious Jakke (that you may know) appears in the credits list.

dimanche 23 octobre 2016

Le bon moment


Quand Selah a quelque chose à annoncer, elle choisit le bon moment.


Ce samedi soir, le Théâtre municipal de Tourcoing était déjà bien chaud quand c'était au tour de Selah de se retrouver devant le public du nord de la France.

 

La franco-brésilienne Dom la Nena et la stylée british Lianne La Havas avaient chacune à leur tour préparé le terrain, seules sur scène, avec pour seuls compagnons leurs multiples instruments.



C'est à la fin du premier tiers-temps qu'on me donne une info qui n'en est pas encore une. Pour la souriante vendeuse de merchandising qui était également en backstage, il n'y a aucun doute : pas de corrélation entre la taille du ventre de Selah -que cette fille prétend être un peu gonflé- et le nombre de tartines mangées dans la journée. Elle serait enceinte.
Je me retrouve alors très dubitatif. Les craintes de Selah autour d'une maternité, accompagné d'un inexorable traitement antidépresseur sont quand même bien récentes.
Je retourne m'asseoir, en donne un mot à ma fan de voisine, puis assiste tranquillement au concert de Lianne La Havas, laissant de côté la rumeur.
Fin du deuxième tiers-temps, le bar m’appelle à nouveau, et l'amie flamande appelée une heure auparavant pointait son nez et profitait de tickets non vendus.
Deux Selah fans de plus au théâtre, en plus de la demi-douzaine situé au premier rang où je me trouve.
Je rate la mise en place de la scène par le staff mais ma bière triple me laisse le temps de revenir parmi les miens pour le début du show.


Joachim + Sanne

Un piano-voix pour commencer, avec I loves you Porgy, devenu un standard pour le duo de jazz d’un soir. Et un vrai piano à queue pour Mr. Joachim Saerens, pianiste de jazz.
Peu importe le choix des chansons, le plaisir de revoir ces deux-là est grand !


Arrive Summertime, seule à la guitare. “Summertime bring me joy”.
La suite sera remplie d’amour.




"J'espère que je serai une aussi bonne maman que ma maman l'a été pour moi."

22h49, la nouvelle est donnée à tous au micro, avec la musique pour témoin: Sanne attend un enfant... et c’est lui le coupable”, désignant son compagnon de scène, accompagné d'un sourire dédié.

Incapable de prendre des photos, je profite de la folle ambiance et laisse l’appareil tourner en mode film. L'état second dans lequel je me trouve est un mélange de victoire, de partage, de
joie immense.
Cinquante minutes intenses d'un concert hors-normes.


Il n’y a pas de hasard, les coeurs dessinés avant le concert étaient juste appropriés à cette belle soirée, synonyme de bonheur absolu pour quelques-uns ici.






Juste après l'annonce

Les deux titres du rappel de Selah en vidéo